Bourbach-le-Haut ne pouvait pas rester sans Monument aux morts en hommage à ses enfants décédés pendant la Grande Guerre 1914-1918 et la dernière guerre 1939-1945. Toute la population s'est mobilisée et dans un effort sans précédent, les caisses de la commune n'étant pas bien remplies, une souscription publique est lancée et qui a permis de rassembler les fonds nécessaires à l'édification de son monument.   

1bCe 14 mai 1961, après la messe, dans une église bondée par les habitants du village et des invités, un cortège mène toute la population très émue vers le nouveau Monument aux morts pour son inauguration officielle. 

2bIl ne manque pas beaucoup de Bourbachois, tous se sentent concernés, car nombreuses sont les familles qui comptent parmi les leurs un parent décédé ou disparu.

3b

4b

5bLes personnalités : Sous-préfet; Député, Sénateur; Conseiller général; Maire de Masevaux; Chef du Centre de secours; Présidents des Anciens Combattants, blessés de Guerre, Engagés volontaires, etc...

6b

7bBénédiction du monument par l'abbé Roger Haag, curé du village.

8b

9bLe maire de Bourbach-le-Haut depuis 1959 est François Nussbaum mais victime d'un accident du travail, c'est au premier adjoint Emile Lerch que revient l'honneur du discours de la municipalité. 

10b

11bDépôt de gerbe de la commune par l'adjoint Emile Lerch.

12bDépôt de la gerbe des Sapeurs-Pompiers par le Sergent Alphonse Méthia. 

13bLe discours historique du Conseil général Louis Uhlrich.

14bToute la population du village est représentée...

15b... des plus jeunes aux plus âgés.

16b

17b

18bLe Monument aux morts avec les honneurs des porte-drapeaux.

11 novembre 011Le Monument aux morts en 2014.

DSC02407En ce mois de mai 2018, le conseil municipal vient d'ouvrir un chantier autour du Monument aux morts pour un nouvel aménagement environnemental.

DSC02406